Dossier

Les pénalités sur Google

Être présent sur Google est d'une importance capitale pour la plupart des acteurs du Web d'aujourd'hui. Ne plus y être est un problème qui peut engendrer de très grosses pertes. Il est donc important de savoir quand un site est victime d'une pénalité et surtout de connaître des solutions pour revenir à un ranking "normal".

Les différentes pénalités possibles sur Google

Sandbox Google

La sandbox est un état assez fréquent qui intervient bien souvent quand :

  • Un site est jeune;
  • Un site (jeune) reçoit une trop grande quantité de liens externes d'un seul coup;
  • Une page de contenu est modifiée directement après sa publication;
  • etc.

La sandbox (quelque soit son importance) est assez fréquente, rares sont les sites (ou pages d'un site) qui n'ont pas été au moins une fois en sandbox. Cet état de sandbox, fait disparaître totalement la ou les pages d'un site. La sandbox, "bac en sable" en français, est une sorte de quarantaine qui peut rarement être évitée. Elle peut durer de quelques heures à plusieurs jours ou semaines.

Blacklist Google

La Blacklist, est un terme anglophone qui signifie "liste noire", pour être sur cette blacklist, il faut qu'une ou plusieurs règles des guidelines Google ait été enfreinte ou qu'une "mauvaise action" ait été menée sur le site. Voici quelques exemples qui peuvent engendrer le blacklistage d'un site sur Google :

  • Spam report : le spam report est une action que n'importe quel internaute peut effectuer. Cela consiste à signaler un site Web ou une page aux équipes chargées de la lutte contre le spam. Ce signalement va permettre à Google de pénaliser, voir de mettre sur la blacklist un site SI celui-ci ne répond pas aux critères de qualité du moteur (autrement dit qu'il ne respecte pas les guidelines);
  • Linking massif trop soudain (surtout sur les sites jeunes);
  • etc.

Pénalité ou filtre Google

Les pénalités ou les filtres peuvent toucher un site pour les mêmes raisons qu'un blacklistage ou qu'une sandbox. La seule différence tient à l'application et à la gravité. En effet une infraction mineure des guidelines ne mènera qu'à une pénalité ou à un filtre. De même si vous achetez un nom de domaine sur le second marché (autrement dit un nom de domaine sur lequel était déjà présent un site avant votre achat), il se peut qu'une pénalité soit encore active sur le nom de domaine et que vous en écopiez. De même une pénalité assez fréquente concerne le duplicate content (la duplication de contenu en français), si vous ne le savez pas un contenu doit être unique, ainsi si un site présente un contenu dupliqué il peut-être pénalisé par le moteur.

Savoir si votre site est pénalisé

Voici une liste non-exhaustive des actions à prendre afin de détecter un problème. Cette liste vous présente les signaux qui peuvent vous indiquer une pénalité ou un blacklistage de votre site :

  • Si la commande "site:example.com" (en remplaçant "example.com" par l'url de votre site) ne retourne aucun résultat et que votre site est en ligne depuis un certain moment alors c'est certainement que vous avez été blacklisté. Attention cependant dans ce cas à vérifier qu'il n'y a pas eu une mauvaise manipulation sur votre site (ex : ajout d'une balise meta noindex);
  • Si vous avez une forte baisse (brutale) du trafic provenant de Google, alors vous devrez vérifier vos positions sur les requêtes qui vous apportent habituellement du trafic. Si vos positions ont chuté vous devrez découvrir pourquoi et vous poser les bonnes questions pour savoir ce qui ne va pas;
  • Si la requête http://www.google.fr/search?q=example+com (en remplaçant "example com" par votre nom de domaine dans lequel vous aurez remplacé le . et les tirets (s'il en comporte) par des espaces), ne retourne pas en premier résultat votre site, ou si celui-ci est très jeune : s'il ne retourne pas dans les 10, 20 ou 30 premiers résultats votre site... Vous pouvez également essayer sans l'extension de votre nom de domaine.
  • Si votre site ne ressort pas sur le titre exact de votre page d'accueil, ou dans le cas d'une page sur le titre exact de la page en question. Dans le cas ou votre titre est une expression "courante", "générique" ou "concurrentielle", cette condition n'est pas déterminante.
  • Dans le cas ou Google Webmasters Tools est mis en place sur votre site vous pouvez vérifier que vous n'avez pas reçu de message indiquant un problème, ou que votre site n'a pas d'autre problème (ex : malware, problème d'accessibilité par le moteur de recherche, etc.)

Les solutions

Il existe des solutions pour sortir un site d'une pénalité, d'un filtre et plus difficilement de la blacklist... Vous devrez d'abord déterminer un certain nombre d'éléments tel que : l'âge de votre site, s'il a déjà généré du trafic depuis les moteurs de recherche, s'il possède des liens externes pointant vers ses pages, etc. Ces éléments vous aideront, par la suite, dans votre reflexion.

La demande de réexamen d'un site

Si vous pensez que votre site subit une pénalité (ou blacklist), vous pouvez faire une demande de réexamen comme expliqué sur le site officiel de Google : http://www.google.com/support/webmasters/bin/answer.py?hl=fr&answer=35843

Vous devrez une fois la réponse de l'équipe reçue, analyser la réponse et prendre les décisions qui s'imposent pour modifier votre site afin que celui-ci rentre à nouveau dans les guidelines Google.

La patience...

La patience est bien souvent un maître mot, surtout pour les sandbox, contre lesquelles il n'y a souvent pas ou peu de solutions. Il se peut qu'un site soit pénalisé et revienne sans aucune modification, mais cela reste rare...

D'autres actions ?

La modification des parties du site qui pourraient ne pas "correspondre" aux guidelines Google est une première solution, encore faut-il pour chaque cas avoir déterminé quels sont les points critiques...

LeReferencement.net vous propose des prestations pour l'analyse et la remise en service d'un site ayant subît une pénalité. Ces prestations vous permettent de laisser un spécialiste gérer à votre place la pénalité et tenter de faire revenir votre site dans les résultats Google.

Me suivre sur Twitter
RESEAUX SOCIAUX