Archive

Tutoriel Inkscape - Quelques bases sur les calques

Les calques sont utilisés par la majorité des logiciels de graphisme. Il permettent notamment d’organiser votre travail autour d’une hiérarchie “en couches successives”.

Ce billet va survoler les possibilités que vous offre Inkscape et peut vous servir de base sur les calques pour d’autres logiciels de graphisme.

NOTE : Les calques ne sont pris en compte sur le fichier que si il est ouvert en auto-exe sur le logiciel. Si Inkscape n’est pas installé sur votre ordinateur (par exemple vous utilisez Inkscape portable) les calques que vous avez créer seront inaccessibles ! De même si vous enregistrez en autre chose que SVG Inkscape (*.svg).

Inkscape utilise une hiérarchie qui comprend deux niveaux :

  1. Les calques (comprenant une hiérarchie par couches successives entre chaque calque, nous l’appelleront hiérarchie C)
  2. Les objets (comprenant une hiérarchie par couches successives entre chaque objet)

Vous pouvez jouer sur ces deux éléments afin de réaliser des travaux structurés.
Ce qu’il faut savoir :

  • Un objet ne peut appartenir qu’à un seul calque à la fois.
  • Les effets attribués sur un calque sont effectués sur tous les objets de ce calque.
  • Les effets attribués sur un objet donné sont appliqués seulement sur cet objet.
  • On peut changer un objet de calque (en utilisant les fonctions du menu >> Calque).
  • Par le biais du menu Objet on ne peut pas faire sortir un objet du calque dans lequel il se trouve.
    De même on ne peut que le faire évoluer dans la hiérarchie des objets appartenant à son calque.
  • Si on déplace un calque (dans la hiérarchie C) alors tous les objets constituant se calque seront déplacés.

Les opérations que l’on peut faire sur un calque sont :

  • Créer un nouveau calque
  • Le déplacer dans la hiérarchie C :
    • Le monter au premier plan
    • Le descendre au dernier plan
    • Le monter d’un échelon dans la hiérarchie C
    • Le descendre d’un échelon dans la hiérarchie C
  • Renommer le calque.
  • Régler l’opacité du calque.
  • Supprimer un calque.
  • etc…

D’autres opérations sont possibles elles sont accessibles par la fenêtre des calques (SHIFT+CTRL+L)
ou bien dans la barre tout en bas du logiciel :

  • Rendre Visible/Invisible le calque courant.
  • Verrouiller/Déverrouiller le calque courant.

Cette deuxième option est très utile puisqu’elle vous permet d’interdire l’accès malencontreux aux objets qui appartiennent au calque sélectionné. Ainsi on peut si une partie du travail est terminée la verrouiller
(une erreur de manipulation est vite arrivée), vous pourrez par la suite “Verrouiller/Déverrouiller” ce même calque comme bon vous semble.

Merci de votre lecture !
N’hésitez pas à commenter ce billet !

Me suivre sur Twitter
RESEAUX SOCIAUX