Google Images : optimisations du référencement d'images et de photos - Formation SEO

Le référencement naturel ce n'est pas simplement le référencement de contenus textes, c'est aussi le référencement de photos, d'infographies, de dessins... Sur Google Images. Un grand nombre de gestionnaires de sites Internet délaissent le référencement de ces médias et photos au profit du référencement de leurs pages de contenus textes. Google Images peut pourtant être un bon vecteur de trafic, il peut donc être préjudiciable de passer à côté de cette visibilité.

Les optimisations on-page pour le référencement des images sur Google

Voici un liste non exhaustive des optimisations que vous pouvez apporter à vos pages pour optimiser le positionnement de vos photos/médias visuels :

  • Remplir l'attribut alt : cet attribut désigne sur une balise HTML "img" le texte alternatif qui sera présenté aux personnes/robots ne pouvant pas afficher ou traiter le média. Elle va représenter pour les robots d'analyse le mot clé principal sur lequel va être indexée le fichier. Si vous donnez à une image comme texte alternatif "plage à bali" alors vous indiquez au moteur de recherche que celle-ci représente une "plage à bali" et qu'il serait pertinent de la présenter lorsque quelqu'un cherche une "plage à bali" sur le moteur "Google Images".
  • Entourer sémantiquement l'image : le texte l'entourant directement a plus d'importance que le reste de la page pour son positionnement.
  • Optimiser le balisage qui entoure le média : le balisage qui entoure la balise "img" compte aussi énormément. Ainsi si vous placez votre balise "img" dans une balise "strong" ou de titre "h2", vous faites comprendre à Google que dans la page l'image encadrée par une telle balise a de l'importance.

Comment optimiser l'image en elle-même pour un bon positionnement ?

Il y a également des optimisations qui peuvent porter sur l'image en elle-même et ses caractéristiques pour qu'elle se positionne bien dans le moteur de Google. Voici une liste non-exhaustive des actions à prendre :

  • Le nom du fichier : le nom du fichier a également un grande importance pour ce qui est de l'indexation et du positionnement de l'image. Ainsi si vous souhaitez faire ressortir le fichier sur l'expression "assortiment de chocolat" privilégiez un nom du type : "assortiment-de-chocolat.jpg" par exemple. De même évitez les accents et limitez vous aux caractère Unicode : a-z, 0-9, - (tire du 6) et _ (underscore du 8).
  • Le format du fichier : le mieux est de se limiter aux formats classiques du web à savoir : jpeg, png ou gif. Les formats bmp ou autre sont plutôt à éviter...
  • Le poids du fichier : privilégiez un fichier qui soit le plus léger possible, sans rogner sur la qualité (quelque Ko). Avec The Gimp, un export en JPG avec qualité à 80 permet un rendu optimal.
  • Les dimensions du fichier : privilégiez une image ni trop grande, ni trop petite et qui adopte des dimensions assez "proportionnelles". Ainsi évitez d'avoir un fichier aux dimensions comme celles qui suivent : 50*50, 10200*700, 10*500 ou 600*40.

On peut toujours aller plus loin lorsqu'on parle de SEO, c'est pour cela que nous avons décidé de transmettre une partie de notre savoir gratuitement et d'inviter celles et ceux qui le souhaitent à suivre une formation pour apprendre à optimiser son référencement naturel.

Me suivre sur Twitter
RESEAUX SOCIAUX